Surveillance du Faucon pèlerin en Limousin

 

La SEPOL et la LPO 19, en lien avec la LPO Mission Rapaces ont décidé de mettre en place une coordination régionale pour suivre le Faucon pèlerin en Limousin.

Une coordination départementale a été mise en place depuis 2005 en Corrèze et a été étendue à l'ensemble du Limousin depuis 2010.

2 coordinateurs assurent la coordination et la synthèse des résultats :

Un suivi mais pour quels objectifs ?

Les objectifs de ce suivi sont :

  • l'animation d'un réseau de bénévoles mobilisés sur cette espèce et l'organisation de la prospection ;
  • la recherche de cette espèce en Limousin et la cartographie des sites de reproduction (participation aux démarches d'atlas régional et national) ;
  • le suivi de la reproduction de cette espèce en limousin et l’évaluation la productivité, notamment le nombre de jeunes à l'envol ;
  • la mise à jour de la répartition spatiale et des effectifs départementaux et régionaux ;
  • le suivi de la reproduction urbaine de cette espèce ;
  • la collaboration au réseau national Faucon pèlerin, coordonnée par la Mission Rapaces de la LPO et notamment contribuer au bilan national annuel "cahier de la surveillance" publié dans Rapaces de France

Retrouvez les cartes de répartition actuelle et historique de l'espèce : http://www.sepol.asso.fr/@Enquetes/atlas2005/@Cartes.php?Espece=FALPER&Dynam=false
Ces documents ont été réalisés dans le cadre de l'atlas régional 2005-2010 de la SEPOL.

 

Comment participer ?

Il suffit de s'inscrire au réseau régional Faucon pèlerin : http://www.sepol.asso.fr/@Enquetes/FALPER/index.php

Les sites connus sont indiqués dans la rubrique prospection

L'objectif est que chaque site connu soit suivi chaque année par un ou plusieurs bénévoles.

Afin d'éviter le dérangement des oiseaux par les ornithologues et que certains sites ne soient, au final, pas suivis, la SEPOL et la LPO19 ont décidé de mettre en place un système de "réservation" avec un ornithologue référent.

Il est important de limiter les prospections sur un même site afin de ne pas déranger les oiseaux ou de faire échouer la reproduction. 3 passages au minimum sont préconisés :

  • un en février-mars (recherche des oiseaux cantonnés,  contrôle des oiseaux couvant…) ;
  • un en avril (contrôle à distance des pontes et des premières naissances ;
  • un en mai (contrôle du nombre de jeunes à l'envol).

L'ensemble de ces opérations doit être effectué à distance, grâce à une longue vue et doit être limitée dans le temps (une fois contrôlé, l'ornithologue quitte le site !).

Une fiche de synthèse par site est disponible afin d'établir un bilan régional. Cette fiche peut être adressée aux coordinateurs départementaux à la fin de la saison de reproduction.

Il est cependant préférable d'utiliser la base en ligne pour la saisie des données mise en place par la SEPOL : http://www.saxrub.fr/index_wnat_open.php
Si vous utilisez ce dernier moyen de saisie, il est important d'indiquer en remarques les informations indiquées dans la fiche de synthèse (caractéristiques du site concerné).

N'oubliez pas d'indiquer le temps passé à chaque visite (information obligatoire). Cette information sera synthétisée à la fin de la saison par les coordinateurs régionaux et transmise au réseau national.

Chaque contributeur peut déclarer en abandon de frais, à la fin de la saison, l'ensemble des kilomètres parcourus (ce bilan doit être détaillé !).
Cet abandon de frais sera transmis aux coordinateurs régionaux qui s’en chargeront en lien avec les associations locales. Le contributeur recevra en début d'année suivante un reçu fiscal.
Cet abandon de frais fonctionne sur le principe des dons (vous bénéficiez d'une déduction d'impôt de 66% dans la limite de 20% de votre revenu imposable).

 

Où chercher le Faucon pèlerin en Limousin ?

Il niche principalement dans les falaises mais de plus en plus, le Faucon pèlerin utilise des installations humaines (églises, pylônes électriques…) et notamment des carrières dont certaines sont actuellement exploitées.
Dans ce dernier cas, il est important de se mettre en relation avec l'exploitant afin d'obtenir une autorisation de pénétrer sur le site, en toute sécurité.
La SEPOL et la LPO déclinent toutes responsabilités en cas d'incident ou d'accident.

2 couples fréquentent les agglomérations urbaines du Limousin :

  • présence d’un couple à l’Eglise Saint-Martin (nichoir installé) à Brive-la-Gaillarde mais sans cas de reproduction connu
  • un couple ayant niché en 2011 sur la cathédrale de Limoges.

La reproduction urbaine fait l'objet d'un suivi particulier au niveau national (LPO Mission Rapaces).

 

Statut actuel du Faucon pèlerin en Limousin…

La mise en place de ce suivi régional a déjà permis de réactualiser l'effectif nicheur régional. En 2010, 62 sites étaient occupés au niveau régional et 111 jeunes ont pris leur envol sur les sites suivis.

 

Le Faucon pèlerin, une espèce protégée…

Le Faucon pèlerin est une espèce protégée et donc sa préservation doit être assurée et tout dérangement ou tout acte nuisant à cette espèce est punissable par la LOI.